Texte à méditer :  Que tu lui donnes un crayon et l'enfant bâtit sa maison.  Claude NOUGARO
Faire un Don
Aidez-les,  les petits ruisseaux font les grandes rivières!

1 euro, 1 jour de nourriture

28 euros par mois,          le quotidien assuré

12 euros par mois,  l'école pour un enfant

 

N° de compte:
BE54 0016 3902 8497

attestations fiscales à partir de 2013
Projets
Activités
Agenda
Recherche



Nouvelles des Amis
Bienvenue sur SOS Enfants de Mariani

Notre 5 ème contenair est arrivé mi mai à Port-au-Prince. Je vais profiter de mon séjour sur place fin juin pour ouvrir et ranger les boîtes avec la directrice et les enfants. Encore un grand merci à tous  pour vos  dons .

Prochaines activités: 8h tennis à l'ermitage le samedi 10 septembre (infos plus tard) et VTT le 02 octobre (voir affiche ci-dessous ou sur ce lien).

Le projet PARRAINAGE SCOLAIRE est toujours d'actualité. Informations dans rubrique "projets en cours: parrainage scolaire".

12 euros par mois pour parrainer un enfant en primaire et maternel.

20 euros par mois pour parrainer un enfant en secondaire.

Notre projet électricité qui consiste à produire de l'électricité via des panneaux solaire et batteries pour amener du courant dans l'orphelinat est terminé (octobre 2015). Détails du projet dans la rubrique "projet: électricité".

VTT_02_10_2016.png

quelques photos

sept 2012 haiti 067 (1024x768).jpg    sept 2012 haiti 136 (1024x768).jpg

sept 2012 haiti 127 (1024x768).jpg       sept 2012 haiti 134 (1024x768).jpg


 

 

 

Les 2 dernières nouvelles

voyage novembre 2015 - par Didier le 18/12/2015 @ 21:15

Nouvelles du voyage novembre 2015

 

Pour la première fois mon épouse a pu m’accompagner et ainsi se faire une idée plus précise de la vie en Haïti et à l’orphelinat et de l’avancement de nos projets.

Dans nos valises nous avons apporté pleins de cadeaux, lettres des parrains et marraines et également des sacs fabriqués main pour chaque enfant remplis de bonbons par une généreuse dame.

 

Les enfants sont en pleine forme. Pour l’instant ils vont toujours à l’école et auront congé pour Noël (même période qu’en Belgique).

 

Notre projet « électricité » qui consiste à rendre l’orphelinat autonome au niveau électricité est fini et fonctionne à merveille.

Nous avons installé 6 panneaux solaire de 250 watts sur une armature en fer surélevée pour les risques de vol, 6 batteries solaires gel 12 volt 230 AH, 1 inverter, régulateur et d’autres matériels électrique. Nous avons installé 21 point lumineux et 7 prises.

Plus d’infos et photos sur le site de l’asbl : http://www.sosenfantsdemariani.be dans la rubrique projets effectués.

 

Réunion avec le directeur et les professeurs de l’école. Depuis septembre il y a eu changement d’1 professeur. Nous rémunérons toujours 5 professeurs en primaire et le directeur et Mme Indurar (la directrice) prend en charge la rémunération du professeur en maternelle.

L’école a bien commencé mi-septembre et nous avons eu 60 inscriptions d’enfants venant de l’extérieur. L’école compte donc  85 enfants dont 25 enfants font partie de l’orphelinat.

Les enfants vont avoir des examens à la Noël.

Nous avons changé les 2 éducateurs qui viennent les après-midi pour faire les devoirs et leçons avec les enfants. Pour avoir moins de problème nous avons décidé d’engager 2 professeurs de l’école.

Depuis septembre 2015  un nouvel agencement des années scolaires a été fait en Haïti.

Les enfants vont durant 3 ans en kindergarden (maternelle) ensuite ils vont dans le premier cycle (1ère, 2ème et 3ème primaire), puis dans le 2ème cycle (4ème, 5ème et 6ème primaire), puis dans le 3ème cycle (7ème ,8ème et 9ème secondaire), puis 3ème secondaire, 2ème secondaire, rhéto et enfin philo.

Ils doivent passer des examens d’état en 4ème primaire, 9ème secondaire, 3ème, 2ème rhéto et philo.

Pour l’instant l’école de l’orphelinat regroupe les 3 classes de maternelle et les 6 premières années de primaire. Pour l’état la directrice devra dans un futur proche ouvrir des classes pour la 7ème, 8ème et 9ème secondaire.

Il y a 4 enfants de l’orphelinat qui vont en secondaire mais à l’extérieur de l’orphelinat.

En juin 2015, nous avons le premier enfant qui a terminé les secondaires ( Medjina) . Nous cherchons une école d’interprétariat pour elle.

 

En mars 2015 un programme d’hygiène avait été mis en place dans l’école pour donner des notions d’hygiène aux enfants. Ce programme est toujours en vigueur.

 

Le directeur envisage d’organiser une excursion en avril pour les enfants de l’école pour aller voir un musée et une usine de canne à sucre. Si cela se fait ce sera une grande première. Bien sûr l’asbl encourage cette idée et aidera à sa réalisation.

La production de chlore pour rendre l’eau potable via le système WATA fonctionne toujours bien. Grâce à l’apport d’électricité, la directrice peut maintenant elle-même produire le chlore.

La directrice a pris en main divers travaux. Ainsi elle a reconstruit un réfectoire et une salle pour la classe de maternelle. Je suis très content de cette initiative.

L’asbl aimerait aménager les 2 cours extérieures (refaire le béton, aménager les cours avec des jeux, peindre). Investir dans la récupération de l’eau de pluie. Repeindre tout l’orphelinat (intérieur et extérieur) pour rendre l’endroit plus propre et surtout plus accueillant.

Notre dernier grand projet dans la reconstruction est la construction de salles de classe. Au départ nous pensions construire des classes sur le bâtiment existant après l’avoir consolidé. Ce bâtiment est en grande partie consolidé (travaux effectués en 2015). En discutant avec la directrice nous penchons plus vers l’aménagement de classes dans l’espace que nous avons déjà dans ce bâtiment. Ainsi nous diminuons fortement le coût des travaux. Nous allons au cours de l’année 2016 demander des devis pour voir ce qui serait possible.

Le projet nourriture suit son cours. Au début nous achetions toute la nourriture en une seule fois et cela pour 1 mois et demi. Nous avions remarqué que les enfants recevaient très peu d’aliments frais.  Depuis 2015 nous avons décidé de donner une partie de cet argent à la directrice pour qu’elle puisse acheter plus régulièrement des fruits, légumes, viandes, etc… Ainsi les enfants reçoivent beaucoup plus de nourriture variées ce qui se ressent au point de vue de l’état physique des enfants.

Les enfants aiment beaucoup profiter de nos contacts pour jouer avec nous et aussi les aider dans leur travail scolaire.  Ils sont en majorité toujours curieux de découvrir du nouveau matériel …les livres de coloriage ont un immense succès pour tous les âges ! Les jeux de société les attirent aussi mais la gestion des règles et l’apprentissage du « tour à tour » n’est pas aisé, d’autant plus qu’ils ne sont pas confrontés souvent à ce matériel. Le panier de basket est tout le temps utilisé….le mikado géant a aussi bien fait rire les enfants.   Prendre du temps pour feuilleter un livre ensemble, découvrir les suites logiques ou les calculs via des jeux, lire une histoire…Des moments rares pour eux et dont nous avons pu profiter ensemble.  Beaucoup de sourires et peu de disputes malgré leur impatience.

Nous avons pris des moments pour réfléchir aux meilleures manières de donner accès plus souvent aux jeux pour les enfants, dans un cadre surveillé et structurant pour eux mais la solution n’est pas encore trouvée.  C’est aussi la raison pour laquelle il nous semble important d’aménager des jeux extérieurs moins sujets aux détériorations et qui peuvent être utilisés avec un minimum de surveillance.

... / ... Lire la suite


voyage mars 2015 - par Didier le 17/03/2015 @ 20:39



Voyage mars 2015 Haïti

 

Dimanche 1 mars, je suis enfin de retour à Port-au-Prince.

Les enfants sont en pleine forme. Distribution des cadeaux, des lettres des parrains et marraines, chocolats et bonbons (ils adorent !!!).

Réunion avec le directeur et les professeurs de l’école. Je suis positivement étonné de l’implication des acteurs dans l’organisation et l’évolution de l’école. J’apprends avec joie que 60 enfants de l’extérieur de l’orphelinat se sont inscrits pour la rentrée 2014-2015. L’école compte donc 85 enfants dont 25 font partie de l’orphelinat.  Grâce à ces inscriptions supplémentaires, la directrice de l’orphelinat peut compter sur une rentrée d’argent de 1500 dollars US pour l’année. Ceci lui permettra d’investir plus facilement en nourriture et médicaments entre autres.

Nous avons décidé avec la directrice de l’orphelinat, le directeur de l’école et les professeurs de travailler les notions d’hygiène durant les heures de cours (comment se laver les mains, les dents, comment employer convenablement les wc, etc…), pour les sensibiliser à une meilleure hygiène quotidienne.

Nous avons également décidé d’insister auprès des professeurs pour que la langue française soit exclusivement employée durant les cours.

Nous avons organisé une réunion dans l’école avec les parents des élèves qui viennent de l’extérieur. Plus ou moins la moitié des parents étaient présents ce qui est encourageant. J’ai pu leur expliquer le but de notre action et ainsi éclaircir certaines questions concernant ma présence dans l’orphelinat. Je pense que c’est un bon départ pour que l’orphelinat soit mieux perçu par les gens du quartier car le fait qu’un « blanc » vienne aider suscite des jalousies.

Par la suite nous aimerions renouveler cela  auprès de tout le quartier.

Il y a quelque temps, je vous ai parlé de l’installation d’un système (mini Wata) pour produire du chlore et rendre l’eau potable. Jusqu’à présent, la production de chlore était perturbée par les fréquentes coupures d’électricité.  J’ai reçu avant mon départ de la société Antenna Suisse (qui nous a fourni le mini wata) un nouveau système qui reprend le mini Wata mais qui inclut un panneau solaire et une batterie. Grâce à ce nouveau système nous sommes indépendants du réseau électrique et nous pouvons produire le chlore n’importe quand et sans interruption. Nous l’avons testé avec succès.

Comme vous le savez,  notre asbl aimerait mettre en place 2 gros projets :

Le projet électricité qui consisterait à installer des panneaux solaires et des batteries  pour que l’orphelinat soit autonome Actuellement,  l’orphelinat reçoit par jour au maximum  1 heure d’électricité. Garder des aliments au frais dans ces conditions est inconcevable.

C‘est pourquoi nous avons calculé les besoins de l’orphelinat et avec l’aide de personnes qualifiées et compétentes dans le domaine ici en Belgique et en Haïti, nous avons pu dimensionner le système. Nous avons déjà reçu un premier devis pour réinstaller ou plutôt installer correctement tout le circuit électrique  (prises, lampes,etc..) : 1315 dollars US. Nous attendons le reste du devis pour les panneaux et batterie.

D’autre part, nous poursuivons le projet construction de l’école.

Nous avons reçu un premier devis de  2 architectes haïtiens pour la construction de l’école, d’un réfectoire et d’une cuisine.

Nous sommes également en contact en Haïti avec un architecte de « Architecte sans frontière » qui nous aide également pour les plans et devis pour ce projet.

Avant de continuer à investir de plus grosses sommes pour l’orphelinat (construction de l’école), nous aimerions avoir la certitude que même si la directrice ne pouvait plus assumer la direction de l’orphelinat, il y aurait une continuité. C’est pourquoi nous lui avons demandé de régler ce problème de façon formelle et vis-à-vis de la loi et de réfléchir sur les ou la personne qui pourrait reprendre et continuer son œuvre.

Depuis juin 2014, la construction du bâtiment qui regroupe 3 wc et 3 douches est opérationnelle. Toutefois, j’ai remarqué que les habitudes restaient  et que les enfants continuaient malheureusement souvent à aller dans les anciennes toilettes ce qui provoque des problèmes d’hygiène.

Pour pallier à cela j’ai décidé avec l’accord de la directrice de détruire l’ancien bâtiment ce qui permet également de gagner de la place pour que les enfants puissent plus facilement jouer.

Depuis le tremblement de terre, la « cuisine » est protégée des intempéries et du soleil par une bâche qui depuis le temps ne ressemble plus vraiment à une bâche.

Pour améliorer cela nous avons construit un toit en tôle qui est provisoire bien entendu  (dans l’attente de la nouvelle cuisine) mais qui est bien résistant.

Nous avons, avec l’aide des enfants, inscrit les dates d’anniversaire de chaque enfant sur une grande feuille.  Le directeur pourra ainsi fêter les anniversaires au début des cours. En Haïti, on les fête également mais cela ne se fait pas encore dans l’orphelinat.

A côté de toutes ces réunions, j’ai passé beaucoup de temps avec les enfants. Nous avons fait de magnifiques et épiques matchs de football, de grands jeux de cache-cache, je me suis mis dans la peau d’un professeur pour les aider à faire leurs devoirs et leçons et j’ai même joué à la marelle.

Vivement octobre prochain.

 

Les photos sont disponibles sur le site

 

                        Didier Janssen

Article sur l'asbl dans le journal "Vers l'Avenir" brabant wallon. Date de l'article: samedi 28-12-13

Interview de l'asbl sur RTL info.be dans la rubrique "VOUS" (jeudi 16/1/2014)

... / ... Lire la suite


Merci
Merci d'avance pour votre aide.
 Ils en ont besoin !

un tout grand merci à tous ceux qui ont déjà participé à notre action
ainsi que pour vos encouragements
Orphelinats
  • DéplierFermer Les enfants de Dieu

L'ASBL
Connexion...
 Liste des membres Membres : 64

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 74006  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Boîte à idées
Texte à méditer :  Que tu lui donnes un crayon et l'enfant bâtit sa maison.  Claude NOUGARO

Haut